Décès de François Borella

borellaC’est avec une grande tristesse que nous avons appris dimanche le décès de François Borella à l’âge de 85 ans, dont les obsèques ont lieu aujorud’hui à Nancy, ville à laquelle il est demeuré fidèle, où il fit ses études, milita, enseigna le droit public. Il marque profondément l’histoire de l’UNEF puisque c’est en 1956 qu’il devient le premier président « mino » de l’UNEF, et rédige avec Michel de La Fournière le livre Le syndicalisme étudiant, référence de l’UNEF pendant toute la période de la guerre d’Algérie et des années 1960. Il figure au « Maitron » dans une notice biographique rédigée par Alain Monchablon également publiée en 2002 dans le numéro 22/23/24  des Cahiers du Germe.

François Borella a contribué à l’histoire du mouvement étudiant en ayant confié son fonds d’archives à la Cité des mémoires étudiantes, (déposé et consultable aux Archives nationales) ainsi qu’un témoignage oral. Il avait participé à la journée d’études Germe/Cité des mémoires étudiantes/Centre d’histoire sociale de Paris 1 le 27 octobre 2012 (voir photos sur le site de la Cité), dont les actes ont été publiés dans le dossier des Cahiers du Germe n° 30 (voir contribution Borella page 66).

Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille, ses amis, ses collègues.

(François Borella en 1956, photographie OURS reproduite dans l’exposition « mouvement étudiant et guerre d’Algérie » de la Cité des mémoires étudiantes.

Print Friendly
(Comments are closed)