Germe: un 25eme anniversaire déconfiné

25 ANSMalgré les limites imposées par la situation sanitaire, une participation importante – plus importante que celle que nous prévoyions –  pour un 25ème anniversaire déconfiné, studieux puis convivial, dans cette belle salle des fêtes. (rappel du programme).

Un grand merci à la mairie du 11e et à son personnel qui ont assuré les excellentes conditions d’accueil et de déroulement de l’après-midi, à l’équipe de la Cité des mémoires étudiantes avec ses expositions et son excellent champagne, ainsi qu’à Camille Lemard pour la captation et la retransmission en direct, dont vous pouvez retrouver la vidéo sur la chaîne Youtube de la Cité des mémoires étudiantes. ci-après le lien avec les repères relatifs à chacune des interventions. Continue reading ‘Germe: un 25eme anniversaire déconfiné’

Jean-Philippe Legois, Marina Marchal et Robi Morder (coord.), « Démocratie et citoyennetés étudiantes depuis 1968 », Syllepse, col. Germe, 2020

democratie et citoyennetes étudiantes depuis 1968 couvViernt de sortir des presses, Jean-Philippe Legois, Marina Marchal et Robi Morder (coord.), Démocratie et citoyennetés étudiantes depuis 1968, Syllepse, col. Germe.

Ce livre dans la collection Germe aux éditions Syllepse, est l’aboutissement d’un programme de recherche mené par la Cité des mémoires étudiantes et le Centre d’histoire sociale du 20e siècle (Paris 1), avec le concours du Germe et le soutien de la région Île-de-France (voir sur notre site l’appel à contributions : Démocratie et citoyennetés étudiantes après 1968 : jeux d’échelles. 1er, 2, 3 juillet 2015). Démocratie et pouvoir étudiant : la période « charnière », voire « refondatrice », des «années 1968 » est passée au crible. La citoyenneté étudiante d’aujourd’hui est examinée dans cet ouvrage, non seulement en France mais aussi dans d’autres pays. Ci-après une présentation rapide, le sommaire et les auteurs, la préface de Michel Pigenet et de Pascale Goetschel, ainsi que des extraits de l’avant-propos de la coordination du livre. Continue reading ‘Jean-Philippe Legois, Marina Marchal et Robi Morder (coord.), « Démocratie et citoyennetés étudiantes depuis 1968 », Syllepse, col. Germe, 2020’

1995-2020: 25 ans du Germe, ça se fête.

25 ANS GERMEAprès avoir, épidémie oblige, célébré en mai notre 25ème anniversaire confiné et confiant en petit comité, c’est le 11 septembre que nous vous invitons à nous retrouver  à la salle des fêtes de la Mairie du 11e arrondissement pour fêter comme il se doit notre quart de siècle.  Nous vous accueillerons à partir de 14 h, pour une séance de présentation de trois livres puis pour célébrer à 16 h 30 les 25 ans. On peut accéder à chacune des deux séances sur zoom, et la deuxième sera transmise en direct sur Youtube. Voir précisions ci-après.

Nous vous accueillerons le 11 septembre 2020 à partir de 14 h à la salle des fêtes de la mairie du 11e, Place Léon Blum, métro Voltaire.
Continue reading ‘1995-2020: 25 ans du Germe, ça se fête.’

6 vidéos « sur les traces du Mouvement du 22 mars », Nanterre 23-24 mars 2018

debout les damnesUn collectif d’anciens militants du Mouvement du 22 mars 1968, d’enseignants des UFR de sciences humaines et sociales de l’université Paris Nanterre et d’archivistes et chercheurs spécialisés a organisé un colloque : « Sur les traces du Mouvement du 22 mars ». les 23 mars et 24 mars 2018 à l’université Paris Nanterre. Son ambition était de retrouver la mémoire des actions, de rappeler l’importance de la critique de l’université et de la société et de s’interroger sur l’actualité de ces questions. Le colloque a bénéficié du soutien des Laboratoires Sophiapol et ISP de Nanterre, du Labex «Les passés dans le présent», de La contemporaine, de la Cité des mémoires étudiantes et du Germe. Comité d’organisation : Jean-Pierre Duteuil, Raymond Hara, Ioanna Kasapi, Christian Laval, Christophe Le Digol, Alain Lenfant, Jean-Philippe Legois, Robi Morder, Simon Ridley, Franck Veyron, Christophe Voilliot et Alain Vulbeau. Voir le compte-rendu d’Alice Bouviala publié dans Matériaux pour l’histoire de notre temps et Les Cahiers du Germe. Des actes sont en cours de préparation.

Il y a eu 6 table-rondes (22 mars, de quoi parle-t-on ?, Genèses et contextes du 22 mars, Situations de l’université en 68,  Quelle critique de l’université en 68 ?,  De la critique de l’université à la critique de la société,  Mémoires et traces du 22 mars 68). Ci-après les liens vers les vidéos.: Continue reading ‘6 vidéos « sur les traces du Mouvement du 22 mars », Nanterre 23-24 mars 2018’

Vidéo : Hugo Miroufle, « Du CO-PAR au Comité Régional des Œuvres. Évolutions et continuités des Oeuvres parisiennes dans la Deuxième Guerre mondiale, (1937-1947) »

copar vichyHugo Miroufle a présenté lors du séminaire du GIS Engagements étudiants qui s’est tenu virtuellement le 11 juin dernier, une communication à partir de ses recherches et de son travail de master. Son travail porte sur le COPAR (« COmité PARisien des oeuvres sociales en faveur des étudiants », ancêtre du crous de Paris) en se focalisant plus précisément sur les évolutions de l’institution sur le temps moyen en dépassant les bornes strictes de la Deuxième Guerre mondiale.

Hugo Miroufle est étudiant en master Histoire contemporaine et Sociologie des comportements politiques à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Pour voir la video, aller sur la chaîne Youtube de la Cité des mémoires étudiantes, ou cliquer sur l’image ci-après. Continue reading ‘Vidéo : Hugo Miroufle, « Du CO-PAR au Comité Régional des Œuvres. Évolutions et continuités des Oeuvres parisiennes dans la Deuxième Guerre mondiale, (1937-1947) »’

Vient de Paraître: Jean-Philippe Legois et Jean-Louis Violeau (dir.), « Institution universitaire et mouvements étudiants : entre intégration et rupture ? »

iumeInstitution universitaire et mouvements étudiants : entre intégration et rupture ?, L’Harmattan, 2020. Sous la direction de Jean-Philippe Legois et de Jean-Louis Violeau l’on dispose enfin des actes du colloque éponymé organisé par le Germe et le Centre d’histoire du vingtième siècle (CHEVS) à Sciences-Po et à l’auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris en février 2004. Les 23 auteurs de ce livre s’interrogent sur les rapports qu’entretiennent mouvements étudiants et institutions universitaires au fil du 20e siècle, en France et ailleurs dans le monde.
La contestation, voire la rupture, font bel et bien partie intégrante de l’institution, cette « histoire faite chose » pour reprendre la définition de Pierre Bourdieu. Elles en font partie intégrante en tant que formes extrêmes et paradoxales, et pourtant constituantes.
A travers les mouvements étudiants, émergent des identités d’université et des identités étudiantes. Mais comment les qualifier au juste ? Et, au prisme des « revendications » et des « réformes », les mouvements étudiants sont certes pris entre « intégration » et « rupture », mais que veulent dire là aussi ces mots ? Continue reading ‘Vient de Paraître: Jean-Philippe Legois et Jean-Louis Violeau (dir.), « Institution universitaire et mouvements étudiants : entre intégration et rupture ? »’

Video: Andrea Otero Perdomo, « Les étudiants et la réforme à l’Université Catholique du Chili (1967-1981) ».

fech 1966Andrea Otero Perdomo est intervenue au séminaire du GIS Engagements étudiants le 28 mai dernier qui s’est tenu virtuellement. En voici la présentation en video. Andrea Otero Perdomo est ATER à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Elle a soutenu en octobre 2018 une thèse  en histoire contemporaine à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : Réforme, intervention et métamorphose d’un système universitaire. Le cas de l’Université Catholique du Chili (1967-1981), sous la direction de Annick Lempérière  en co-tutelle avec Alfredo Riquelme, P. Universidad Católica de Santiago, Chile. Ci-après résumé de la thèse et image video.

Continue reading ‘Video: Andrea Otero Perdomo, « Les étudiants et la réforme à l’Université Catholique du Chili (1967-1981) ».’

Vidéo, Axelle Hyppolite Martin, « La communication des oeuvres, autour du CSO et des timbres »

TIMBRE OEUVRESAxelle Hyppolite Martin est intervenue le 12 mars dernier au séminaire de recherche du GIS Engagements étudiants à la Maison de la recherche de Paris-Sorbonne.

En voici la video de présentation. Axelle Hypolite Martin a soutenu une thèse en Sciences de l’information et de la communication, Histoire et mutations communicationnelles des oeuvres universitaires : du CSO aux CROUS., à l’Université de Montpellier 3 en novembre 2019. Elle présentera lors de ce séminaire l’histoire de la communication du CSO de l’entre-deux-guerres  notamment au travers de la philatélie. Voir résumé de la thèse et la note de lecture ci-après. Continue reading ‘Vidéo, Axelle Hyppolite Martin, « La communication des oeuvres, autour du CSO et des timbres »’

Lectures. Ludovic Bouvier, « La providence des étudiants parisiens Histoire administrative du Comité parisien des oeuvres universitaires (CO-PAR) de 1936 à 1955 »

coparLudovic Bouvier, La providence des étudiants parisiens: histoire administrative du Comité parisien des oeuvres universitaires (CO-PAR) de 1936 à 1955, mémoire de M2 d’histoire contemporaine, sous la direction de Jean-Noël Luc. Paris-Sorbonne, 2013.

« La providence des étudiants parisiens« . On ne sait malheureusement pas qui employa cette formule pour désigner le Comité parisien des œuvres sociales en faveur des étudiants, l’actuel CROUS de Paris, longtemps dit le COPAR. Si providence il y a eu, elle n’eut rien de céleste, mais s’inscrivit lentement (puisque il y fallut près de vingt ans) et très matériellement dans le paysage universitaire parisien. Ce mémoire de Master 2 en histoire administrative examine minutieusement l’installation  de ce premier Centre éégional des oeuvres, en s’interrogeant sur ce qu’il représente comme élément de l’un Etat-providence en construction, et simultanément comme composante éventuelle d’une politique de la jeunesse. En fait ce centre parisien est beaucoup plus qu’une filiale régionale d’un centre national. Continue reading ‘Lectures. Ludovic Bouvier, « La providence des étudiants parisiens Histoire administrative du Comité parisien des oeuvres universitaires (CO-PAR) de 1936 à 1955 »’

Vidéo: Olivier Crouillebois, « 1986: les germes de la crise. Le projet Devaquet avant le mouvement »

Olphoto135ivier Crouillebois avait accepté de venir présenter au séminaire du GIS un aspect de sa thèse intitulée « La Loi Devaquet : raisons et sens d’un échec » le 9 janvier 2019, À l’issue de la victoire des droites à l’élection législative de mars 1986, la France se trouve dans une situation politique inédite avec un exécutif à deux têtes, c’est la première cohabitation. Le gouvernement décide d’abroger la loi sur l’enseignement supérieur en vigueur depuis 1984. Alain Devaquet, le jeune ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche propose un nouveau texte. Mais sa propre majorité ne le considère pas comme suffisamment audacieux et ne s’inscrit pas dans la logique libérale du nouveau gouvernement.

Continue reading ‘Vidéo: Olivier Crouillebois, « 1986: les germes de la crise. Le projet Devaquet avant le mouvement »’