2 au 4 mai 2018 . Colloque international « Empreintes étudiantes des années 1968 dans le monde ».

Empreintes etudiantes des annees 682 au 4 mai 2018 « Empreintes étudiantes des années 1968 dans le monde. ». 

Colloque co-organisé par le GERME, la Cité des mémoires étudiantes et le Centre d’histoire de Sciences-Po – Paris. Avec le soutien, notamment, du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (Paris 1/CNRS), de la Faculté des lettres de  Sorbonne Université, du Collège militaire royal du Canada  et de l’Université de Trente

Comité scientifique : Robi Morder, Alain Monchablon (GERME), Jean-Philippe Legois, Ioanna Kasapi (Cité), David Colon, Gerd Rainer Horn (Centre d’histoire de Sciences Po Paris), Anne Joly (BDIC), Franck Georgi (Centre d’histoire du XXe siècle, Paris 1/ CNRS), Jean-Noël Luc (Paris-Sorbonne), Caroline Rolland-Diamond (Paris Nanterre), Kostis Kornetis (Madrid), Giulia Stripolli (Nouvelle université de Lisbonne), Angelica Muller (Rio de Janeiro), Eithan Orkibi (Tel Aviv), Jean Lamarre, Jean-Philippe Warren (Québec), Matthieu Gillabert (Fribourg), Alba Lazzaretto, Giovanni Focardi (Padoue), Alessandro Breccia (Pise) Andrea Giorgi (Trente), Chris Reynolds (Université de Nottingham)

Contact colloque68@citedesmemoiresetudiantes.org (Inscription gratuite, mais obligatoire (plan vigipirate) 

Programme en pdf, et ci-après

Voir appel à contributions sur le site du Germe

Programme

Empreintes étudiantes des années 1968 dans le monde

The imprints of 1968’s student movements in the world

Mercredi 2 mai après-midi, Sorbonne

13h30 : accueil

14h : ouvertures

Jean-Philippe Legois, président de la Cité des mémoires étudiantes
Pascale Goetschel, directrice du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (Paris 1/ CNRS)
Robi Morder, président du GERME (Groupe d’études et de recherche sur les mouvements étudiants)
Hommage à Jacques Sauvageot

14h30 : un mouvement international ?

Présidence de séance : Caroline Rolland-Diamond, Université Paris Nanterre – CREA – EA 370

Robi Morder, GERME (Groupe d’études et de recherche sur les mouvements étudiants) :

Années 68, les mouvements étudiants changent de répertoire d’action dans le monde

Jean Lamarre, Collège militaire royal du Canada :

Les relations entre les unions étudiantes française et québécoise dans les années 1960

Alessandro Breccia, Université de Pise : A trans-national Revolution ? The Italian Institutions and the Student Movement abroad

Matthieu Gillabert, Université de Fribourg :

La Cité internationale universitaire de Paris dans les années 1968 : bouillon de culture             internationaliste ?

15h50 : débat

Pause

16h40 : table ronde Mémoires d’Irlande du Nord : dimensions internationales, nationales et locales,

avec Paul Arthur & Bernadette McAliskey

Introduction : Chris Reynolds, Université de Nottingham Trent

17h40 : conférence de clôture Quelles mémoires de 68 ? En France ?

de Daniel Bertaux, CNRS, Laboratoire Dynamiques Européennes (DynamE), Université de Strasbourg

Introduction : Jean-Philippe Legois, Cité des mémoires étudiantes / Université d’Angers

Jeudi 3 mai, Sciences-Po, 56, rue Jacob

9h : accueil

9h30 : ouvertures

9h45 : face aux institutions

Présidence de séance : Alain Chatriot, Centre d’histoire de Sciences-Po Paris

Arnis & Marge Kasper, Université de Tartu

Une manifestation en 1968 en Estonie signalée dans les procès-verbaux du Parti : les marges             d’interprétation pour le système et pour les manifestants

Giovanni Focardi, Université de Padoue

            Surveiller et punir: Students under Trial

Pause (10h25)

Adriano Mansi, Université de Rome

Politicians and ministerial Technicians in front of the Revolt

Tommaso Dell’Era, Université de la Tuscia

Government in front of the Revolt

Débat (11h25)

Pause repas

13h30 : Approches nationales

Présidence de séance : Marie-Anne Matard-Bonucci, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis / IHTP

Caroline Moine, Université de Versailles – Saint-Quentin

Les mouvements étudiants en République fédérale d’Allemagne

Ioanna Kasapi, Cité des mémoires étudiantes & Kostis Kornetis, Université Charles III Madrid :

Le 68 grec : les mouvements étudiants pendant la dictature des Colonels (1967-74)

Aimé Frédéric Hounzandji, Faculté des lettres de Sorbonne Université :

Un mouvement étudiant pour réclamer une université : le Mai dahoméen et ses liens avec l’université du Dahomey (1967-1970)

Alain Monchablon, Groupe d’études et de recherches sur les mouvements étudiants :

L’état de l’Union des étudiants de France (UNEF) en 1968

Débat

Pause

15h50 : Traces, mémoires, empreintes

Présidence de séance : Florence Descamps, Ecole pratique des hautes études, EA 7347 – HISTARA

Nicolas Carboni & Nathalie Ponsard, Université Clermont Auvergne :

L’onde de choc du mouvement étudiant de Mai 68 sur le milieu militant clermontois

Ioanna Kasapi, Cité des mémoires étudiantes & Jean-Philippe Legois, Cité/Université d’Angers :

Entre Sorbonne-Aurora et Sorbonne-Potemkine, les « soviets » de la Sorbonne occupée

Giovanni Agostini, Andrea Giorgi, Leonardo Mineo, Université de Trente :

Les années 1968 en Italie (Trente, Rome, Turin, …) : la mémoire des étudiants

Simon Ridley, Université Paris Nanterre :

L’héritage révisé des « années 68 » : les cas du Free Speech Movement (FSM) (1964) et la liberté d’expression à l’université de Berkeley aujourd’hui

Débat

17h40 : conférence de clôture “Quelles mémoires de 68 ? de Luisa Passerini, Institut universitaire européen de Florence

Introduction : Kostis Kornetis, Université Charles III Madrid

19h : inauguration de l’exposition “140 ans d’AGE (Associations générales des étudiants) & les années 1968 par elles-mêmes”, avec la présentation de documents d’archives issus des fonds du rectorat de Paris et du COPAR-CROUS. Avec un concert du choeur de l’émigration (spectacle “Du plomb dans l’aile”). Restaurant universitaire Mabillon, 3, rue Mabillon.

Vendredi 4 mai matin, Faculté des lettres de Sorbonne Université, Maison de la recherche, 28, rue Serpente

9h : accueil

9h30 : ouvertures

9h40 : inspirations et aspirations

Présidence de séance : Jean-Noël Luc, Faculté des lettres de Sorbonne Université

Ettore Bucci, Institut d’études politiques de Paris

Une nouvelle pentecôte

Angel Clemente Escobar, Université Lille 3

Imaginer Paris comme espace idéologique: le discours spatial des étudiants de Mai 68 et sa             représentation littéraire

Maxime Launay, Faculté des lettres de Sorbonne Université

La mobilisation étudiante contre l’armée dans les années 1968

Pause (10h40)

Blanche Plaquevent, Oxford.

Politisations étudiantes de la sexualité dans les années 1968

Giorgio Sacchetti, Université de Padoue

Provos, beatniks, anarchistes et situationnistes : influences libertaires dans le mouvement             étudiant en Italie

Débat (11h40)

12h10 : table ronde finale avec des représentant.e.s des mouvements étudiants à vocation représentative. Animée par Pouria Amirshahi, directeur de Politis.

Print Friendly, PDF & Email

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/37/d498423757/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399
(Comments are closed)