6 décembre 1986 – 6 décembre 2016 Malik Oussékine

Dans la nuit du 5 au 6 décembre 1986, le jeune étudiant Malik Oussékine meurt rue Monsieur le Prince frappé à mort par les pelotons voltigeurs motorisés de la police chargés de « nettoyer » le Quartier latin lors des manifestations contre le projet de réforme Devaquet. 30 ans après, le 6 décembre 2016, deux moments pour se souvenir et commémorer le slogan « plus jamais ça ». Le matin à 10 h 45 un dépôt de gerbe par la mairie de Paris avec l’AAUNEF, et à 18 h 30 un rassemblement appelé par SOS racisme et David Assouline qui fit apposer en 2006, alors qu’il était adjoint à la vie étudiante, la plaque devant le 20 rue Monsieur le Prince. Un panneau de la Cité des mémoires étudiantes avec le Germe a été réalisé à cette occasion avec le concours de la Ville de Paris.

malik_pano invitation-mairie-de-paris sos-6-decembre-2016

Print Friendly
(Comments are closed)