Il y a 70 ans, le Comité préparatoire international (CPI) de janvier 1946

PHOTO CPI 1

CPI de janvier 1946. Debout, Pierre Rostini, le 2eme à sa droite Tom Madden, en face Louis Laisney regarde sur sa gauche. Fonds Tom Madden.

Après la conférence du 18 novembre aux Archives diplomatiques avec Paul Bouchet et Tom Madden  (en téléconférence depuis les USA) et l’inauguration de l’exposition « 150 ans d’engagements étudiants à l’international », notre ami Tom Madden a complété avec de nouvelles illustrations et documents. Occasion de revenir en plusieurs épisodes sur le processus de création de l’UIE fondée en août 1946 à Prague. Il y a 70 ans, en janvier 1946, se tenait la deuxième réunion du Comité préparatoire international.

Avant même la fin de la guerre, la préoccupation des dirigeants de l’UNEF – notamment de Pierre Rostini – est de reprendre les relations internationales. Le secrétaire général de l’UNEF, Louis Laisney, suit également le dossier. Des échanges de courriers avec les ministères en février et mars 1945 en attestent. Toutefois, l’UNEF est absente de la conférence de Londres qui se tient les 24 et 25 mars, au même moment que les dernier préparatifs du congrès de l’UNEF qui se tient à Dax. A ce congrès le président Villedieu évoque la question dans son rapport, et la perspective demeure celle de la reconstitution de la CIE (Confédération internationale des étudiants) d’avant-guerre.

villedieu dax 1945

Extrait du rapport de Villedieu au congrès de Dax en avril 1945

La réunion de Londres avait donné un nouveau rendez-vous pour l’après-guerre, et c’est début novembre qu’a lieu la conférence mondiale de la jeunesse. S’ensuit une réunion spécifique étudiante les 10 et 11 novembre dans la capitale anglaise, qui rejoint ensuite Prague pour un rassemblement international à l’invitation de l’Union des étudiants tchécoslovaques à la date symbolique du 17 novembre. Lors du CA d’octobre 1945, Rostini fait le bilan de rencontres avec des organisations et informe que, à l’exception des belges, toutes pensent que le cadre de la CIE n’est plus adapté.

ca 6 10 1945 explication cpi

La délégation pour Londres et Prague est constituée, mais son mandat est celui d’une CIE réorganisée… et du siège à Paris.

delegation a londres et a prague

mandat unef

L’UNEF n’a pas le monopole de la représentation étudiante française à ces réunions internationales puisqu’y sont présents également les organisations confessionnelles et politiques.

La conférence de Prague en 1945 qui se tient avec plusieurs centaines d’étudiants du monde décide de convoquer en août 1946 dans cette même ville un congrès mondial constitutif d’une nouvelle internationale étudiante. Le comité préparatoire international (CPI) est chargé de le préparer. Il est présidé par Pierre Rostini. Au congrès et à la première réunion du CPI des divergences apparaissent dans la délégation, le président Villedieu toujours dans l’optique de recréation de la CIE veut réunir avant le congrès de 1946 les unions limitrophes (belge, hollandaise, suisse…). C’est donc lors d’une réunion tenue à Prague le 6 décembre 1945 que le bureau de l’UNEF convoque un conseil d’administration extraordinaire pour le 7 janvier 1946.

divergences delegation unef

Archives UNEF, correspondance. BDIC 4° delta 1159 1945

Le nouveau président de l’AG de Lyon, Paul Bouchet, qui participe pour la première fois à un CA de l’UNEF, est choisi pour remplacer Villedieu (encore président de l’UNEF jusqu’au congrès de Grenoble qui se tiendra en avril 1946) au CPI. C’est ainsi que Paul Bouchet participera aux CPI de janvier et d’avril 1946, dont il rend compte dans le journal de l’AGE de Lyon, Lyon étudiant, dans un article « vers une coopération étudiante internationale ».

 vers une coop 1

A suivre…

PHOTO CPI 2

Le CPI de janvier 1946. Rostini est de profil, le deuxième à droite. Fonds Tom Madden.

Pour aller plus loin :

Robi Morder et Caroline Rolland-Diamond (coord), Etudiant(e)s du monde en mouvement. Migrations, cosmopolitisme et internationales étudiantes, Paris, Syllepse, 2012.

Archives Tom Madden à la Cité des mémoires étudiantes, Archives Paul Bouchet déposées par la Cité des mémoires étudiantes aux Archives nationales et son témoignage oral recueilli par la Cité.

Print Friendly
(Comments are closed)