lecture : CODHOS, Congrès du monde ouvrier, France, 1870-1940. Guide des sources

CODHOS, Congrès du monde ouvrier – France, 1870-1940. Guide des sources, Paris, CODHOS éditions, 2002, 169 p. Le CODHOS (Collectif des Centres de Documentation en Histoire Ouvrière et Sociale), qui regroupe plusieurs services d’archives, bibliothèques et centres de recherche conservant des sources utiles pour l’histoire sociale, a présenté [1] et publié sa première réalisation collective : l’inventaire des congrès du monde ouvrier. Après une brève présentation du et des projet(s) du CODHOS, ce guide des sources est structuré en deux grandes parties : une brève présentation pratique de chaque institution patrimoniale , puis, congrès par congrès, de 1870 à 1940, la recension des documents imprimés disponibles pour chacun de ceux-ci. Ces congrès sont répartis en quatre grandes catégories : les premiers « congrès ouvriers et socialistes » [2], les congrès syndicaux [3], ceux des « partis ouvriers » [4] puis ceux des mouvements coopératifs, mutualistes et associatifs [5].

Chaque organisation fait l’objet d’une brève présentation. Chaque congrès est caractérisé, outre le sigle du mouvement concerné, par son numéro, le lieu et l’année de son déroulement. Suivent, pour chaque congrès, les documents disponibles (compte-rendu sténographique, rapports, documents préparatoires et, si ceux-ci font défaut, discours, documents manuscrits, dossiers de presse …), avec, chacun, leur intitulé, le lieu de publication, le nom de l’éditeur, la date de publication, le nombre de pages, d’autres indications encore (Débats, ronéotypé, manuscrit, …) et, bien évidemment la localisation et la cote de ces documents. Un index des lieux et des salles complète ce bel instrument de recherche.

Véritable outil de travail, ce guide des sources est complété et mis à jour sous forme de base de données disponible sur Internet : Erreur! Source du renvoi introuvable..

Aussi ce guide a-t-il bien atteint son objectif d’aide à la recherche et cela de manière originale, puisqu’il nous propose une recension de sources, non pas vraiment thématique ou chronologique, mais surtout typologique, faisant le point sur ce type de documents particulier qu’est un document de congrès, tout en ayant bien pris le soin, en introduction, d’en souligner la complexité.

C’est une expérience et une réalisation fort enthousiasmantes dont le GERME pourra s’inspirer afin d’enrichir son propre guide des sources sur les mouvements étudiants et l’enseignement supérieur et auxquelles nous pourrions apporter notre petite pierre concernant les congrès étudiants.

Jean-Philippe Legois

Les Cahiers du GERME trimestriel – N° 22-23-24 – 2°-3° et 4° trimestres 2002



[1] Cf. Annonce de l’initiative dans le précédent numéro des Cahiers du GERME.

[2] Notamment, de 1876 à 1905 : Fédération des travailleurs socialistes de France, Parti ouvrier socialiste révolutionnaire, Parti ouvrier français, Parti socialiste français, Parti socialiste de France.

[3] Fédération nationale des syndicats, Fédération nationale des bourses du travail, Confédération générale du travail, Confédération générale du travail unitaire, Confédération générale du travail syndicaliste révolutionnaire, Confédération française des travailleurs chrétiens.

[4] Parti socialiste – SFIO, Parti communiste français, Union anarchiste, Union anarchiste communiste, Parti socialiste ouvrier et paysan, Ligue communiste, Jeunesses socialistes révolutionnaires, Groupe bolchevik léniniste, Parti ouvrier internationaliste / Parti communiste internationaliste.

[5] Coopération socialiste, Coopératives de consommation, Fédération nationale des coopératives de consommation, Sociétés coopératives ouvrières de production, Sociétés de secours mutuel, Ligue des droits de l’homme.

Print Friendly, PDF & Email

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/37/d498423757/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399
(Comments are closed)