Événements à venir

Fév
11
ven
Les reconstitutions d’archives @ Maison de la Recherche Germaine Tillion
Fév 11 Journée entière

20e JA ANGERSLES RECONSTITUTIONS D’ARCHIVES: DES PRATIQUES MULTIPLES EN DEVENIR

20e Journée d’archivistique d’Angers Organisée par la promotion 2021-2022 du Master 2 d’archivistique d’Angers

La journée d’archivistique d’Angers est organisée tous les ans par les étudiant-e-s en Master 2 Archives. Cette journée est l’occasion d’un cycle de conférence autour d’un thème du milieu archivistique, permettant débats et rencontres.

Notre ami Jean-Philippe Legois y présentera une communication relative, notamment, à la reconstitution des archives de l’UNEF (1971-2001).

https://www.facebook.com/JAAANGERS/?ref=page_internal

jpl archives angers

Print Friendly, PDF & Email
Fév
24
jeu
La co-construction de l’action contre la précarité étudiante : quelle place des organisations étudiantes pendant la crise sanitaire à Paris ? Séminaire du GIS, avec Kenza El Hadj Saïd
Fév 24 @ 15 h 00 min – 17 h 00 min
etudiant pauvreKenza El Hadj Saïd, doctorante à l’Université de Bourgogne, IREDU.
La co-construction de l’action contre la précarité étudiante : quelle place des organisations étudiantes pendant la crise sanitaire à Paris ?
Cette communication propose de s’intéresser au rôle des organisations étudiantes, comprises comme syndicats et associations, dans la co-construction de la réponse de la Ville de Paris face à la mise à l’agenda de la précarité étudiante durant la crise sanitaire en 2020 et 2021. A travers une méthode mixte, elle met en lumière le rôle décisif de ces organisations dans la mise en place d’une action coordonnée face à l’ampleur des conséquences des restrictions sanitaires. Ce rôle décisif a donné lieu aux distributions alimentaires qui aident, encore aujourd’hui, des milliers d’étudiants par semaine, ou encore des aides psychologiques et administratives. Par ailleurs, leur influence a joué un rôle dans la définition même d’un étudiant précaire et des critères d’éligibilité aux dispositifs.
La place prépondérante de ces organisations posent la question du rôle social de l’Etat et du financement de ces associations pour suppléer aux prérogatives de l’Etat. Les mesures préventives pour lutter contre la précarité étudiante sont-elles désormais du ressort du secteur associatif ?
En hybride;
– présentiel: Campus Condorcet, salle 0.016 du bâtiment Recherche Sud du Campus Condorcet, 5, cours des Humanités – Aubervilliers
Print Friendly, PDF & Email
Mar
31
jeu
Séminaire du GIS « Étudiant et parent… » avec Aden Gaide
Mar 31 @ 15 h 00 min – 17 h 00 min

Aden Gaide « Étudiant et parent, une situation incompréhensible ? Les actions publiques en direction des étudiant-e-s parents, de 1950 à aujourd’hui »

31 mars 2022.

– en présentiel: Campus Condorcet, salle 0.016 du bâtiment Recherche Sud du Campus Condorcet, 5, cours des Humanités – Aubervilliers

Aden Gaide est docteur en sociologie, chercheur associé à l’OSC (Observatoire sociologique du changement) de Science-Po Paris, il a été 1er prix du 24e Concours de l’Observatoire national de la vie étudiante 2015 pour son mémoire de M2 Les temporalités de la maternité étudiante. Cycle de vie, temps du quotidien.

Il a soutenu sa thèse le 14 décembre 2020 à l’IEP de Paris : » Les étudiant-e-s parents : enquête sur la norme de jeunesse dans l’enseignement supérieur français »

Résumé de la thèse: Qui sont les 4,4% d’étudiant-e-s qui sont parents en France ? Comment expliquer leur situation a priori paradoxale, à la fois jeunes (car étudiant-e-s) et adultes (puisque parents) ? À partir d’une pluralité de matériaux (80 entretiens semi-directifs avec des étudiant-e-s parents, une étude de cas, des sources écrites et l’exploitation de l’enquête OVE 2016), cette thèse adresse ces questions en trois volets complémentaires : les politiques publiques visant les étudiant-e-s parents, leurs parcours et leur quotidien. L’analyse met au jour une norme de jeunesse produite par la politique de l’enseignement supérieur et les établissements. Cette norme assigne aux étudiant-e-s une place de jeunes et non d’adultes, ce qui engendre le paradoxe des étudiant-e-s parents.L’étudiant pris comme modèle pour élaborer les politiques de l’enseignement supérieur et les modalités d’enseignement au sein des établissements est un étudiant jeune : financièrement dépendant, disponible à plein temps pour ses études et placé sous l’autorité des enseignant-e-s. Face à cette norme, les étudiant-e-s parents se situent dans des configurations hétérogènes qui leur permettent de correspondre plus ou moins bien aux attentes du supérieur, malgré leurs responsabilités familiales. Les pères étudiants issus de classes supérieures atteignent plus facilement la trajectoire linéaire valorisée car ils ont les moyens matériels d’y correspondre. Cette réussite repose largement sur l’exploitation de leur conjointe qui prend en charge le travail domestique, le travail de care et la charge mentale

Print Friendly, PDF & Email
Avr
21
jeu
Les étudiants, l’UNEF et la fin de la guerre d’Algérie (1961/1962). @ Campus Condorcet et zoom (voir descriptif)germe
Avr 21 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min

unef solidarite algeriens 1967Les étudiants, l’UNEF et la fin de la guerre d’Algérie (1961/1962). 60 ans après les accords d’Evian.

En 1961 s’ouvrent les négociations qui vont aboutir aux « Accords d’Evian » et à la fin de la guerre en 1962. L’UNEF – qui renoue avec les étudiants algériens et leur organisation, l’UGEMA – est confrontée à plusieurs problèmes. Pour répondre aux préoccupations de ses partenaires algériens, l’UNEF prend position sur le Sahara. Elle est critiquée sur sa droite par les tenants de « l’apolitisme » qui font sécession, créant la FNEF avec l’appui du gouvernement. D’un autre côté des étudiants sont désireux d’aller plus loin dans l’action et les revendications, « porteurs de valise », insoumission et désertion, développement de comités étudiants antifascistes qui constituent le FUA (Front universitaire antifasciste). C’est au cours du mandat (1961/1962) de Dominique Wallon à la présidence de l’UNEF qu’ont lieu les massacres des Algériens de Paris du 17 octobre 1961 et  celui de Charonne (février 1962).

C’est sur cette période qu’Alain Monchablon et Robi Morder du Germe, avec Dominique Wallon interviendront sur deux questions :

  • Les rapports de l’UNEF avec les autres structures étudiantes (comités, FUA, organisations politiques)
  • Les rapports de l’UNEF avec l’UGEMA et les étudiants algériens.

Nous évoquerons un point, en réalité un chantier à ouvrir, sur la postérité en Algérie où de nombreux étudiants et militants sont partis pour aider à la construction de l’Algérie nouvelle (« pieds rouges », coopérants).

– en présentiel: Campus Condorcet, salle 0.016 du bâtiment Recherche Sud du Campus Condorcet, 5, cours des Humanités – Aubervilliers
– à distance, par zoom https://us02web.zoom.us/j/89929166997?pwd=LzJmcW5RQVNxbGtRMGsxSTROTHRRdz09
Pour aller plus loin, voir wur notre site le dossier « Etudiants et guerre d’Algérie »
Print Friendly, PDF & Email
Mai
30
lun
Archives en mouvement : les 20 ans du CODHOS @ Centre des colloques Campus Condorcet
Mai 30 @ 9 h 00 min – Mai 31 @ 18 h 00 min

logo_20_ansARCHIVES EN  MOUVEMENT LES 20 ANS DU CODHOS JOURNEES D’ETUDES30 ET 31 MAI 2022

Interviendront nos ami-es Jean-Philippe Legois, Paolo Stuppia et Ioanna Kasapi;

Jean-Philippe Legois, archiviste et doctorant en archivistique (Cité des mémoires étudiantes/Université d’Angers) « Pour des archives orales d’en bas : éloge de l’intermédiaire. Autour de l’exemple de la campagne de collecte d’archives orales de la Cité des mémoires étudiantes. »

Paolo Stuppia, sociologue, CESSP, Centre européen de sociologie et de science politique, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. « Collecter, sélectionner, constituer un corpus de tracts d’une mobilisation étudiante : enjeux archivistiques, mémoriels et de recherche (CPE, 2006″

Ioânna Kasapi, doctorante en histoire (Université d’Angers), coprésidente de la Cité des mémoires étudiantes« Le genre des archives étudiantes »

Programme!

Print Friendly, PDF & Email
Juin
1
mer
Les étudiant·e·s et les sports dans le monde du 19e siècle à nos jours – Students and sports in the world from the 19th century to the present day @ LAUSANNE
Juin 1 Journée entière

ETUDIANTS ET SPORTS DANS LE MONDE widgetL’Institut des sciences du sport de l’Université de Lausanne (ISSUL), le GERME (Groupe d’études et de recherche sur les mouvements étudiants) et la Cité des mémoires étudiantes ont lancé un appel à communication pour une double journée d’études internationale consacrée à l’histoire des étudiant·es et du sport. Après la première journée qui s’est tenue en France à Cergy Université (site de Gennevilliers) le mardi 16 novembre 2021, la seconde aura lieu à l’Université de Lausanne le mercredi 1er juin 2022, soit le jour anniversaire de la création de la FISU qui a dorénavant son siège dans le même bâtiment que l’ISSUL.

Programme du 1er juin en PDF

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Juin
16
jeu
L’AGE de Clermont-Ferrand, du 19e siècle à 1946, Julie Testi
Juin 16 @ 15 h 00 min – 17 h 00 min

gay scavoir 1938L’Association Générale des Etudiants de Clermont-Ferrand, des premières associations du 19e siècle à la Charte de Grenoble de 1946 : histoire d’une reconstruction permanente

Discutant: Alain Monchablon

.Dans cette communication, Julie Testi se propose d’aborder les premiers résultats issus d’une recherche financée par Clermont-métropole, menée au sein du Centre d’Histoire « Espaces et Cultures » de l’Université Clermont Auvergne en collaboration avec la Cité des mémoires étudiantes, portant sur l’histoire de l’Association Générale des Etudiants de Clermont-Ferrand (AGEC).

Cette étude menée à partir de divers fonds d’archives interroge la manière dont il est possible de rendre compte de la reconstruction permanente auxquelles ont fait face les premières associations étudiantes clermontoises entre 1887 et 1946.

Il s’agit, dans cette première restitution de l’enquête, d’expliciter l’instabilité des premières associations étudiantes, les liens et les conflits avec les acteurs universitaires qui ont favorisé leur émergence, ainsi que les rapports avec les autres associations d’étudiant-e-s. Ce tour d’horizon passera, entre autres, par : la mobilisation en mémoire d’Antoine Nuger, tué par la police parisienne en 1893, l’organisation du congrès de l’UNEF en 1923 dans la capitale auvergnate, les grèves des années 30 contre l’augmentation des frais d’inscription, questionnera l’existence d’un mouvement antisémite dans les facultés clermontoises, avant d’évoquer le travail de l’AGEC en faveur des étudiants prisonniers tout au long de la Seconde Guerre mondiale.

Julie Testi est docteure en science politique.

– en présentiel: Campus Condorcet, salle 0.016 du bâtiment Recherche Sud du Campus Condorcet, 5, cours des Humanités – Aubervilliers
Print Friendly, PDF & Email
Juin
22
mer
Se mobiliser à Paris pendant la guerre d’Algérie @ Petit Palais - Musée des beaux-arts de la Ville de Paris
Juin 22 Journée entière

« Se mobiliser à Paris pendant la guerre d’Algérie », une journée d’étude du Comité d’histoire de la Ville de Paris Petit Palais – Musée des beaux-arts de la Ville de Paris.

Avec la participation de notre ami Alain Monchablon, de14h15 à14h45 : « Étudiants : des mobilisations antagoniques ».

Voir programme;

Print Friendly, PDF & Email
Juil
1
ven
Mobilisations étudiantes et élections à l’université @ Université de Nanterre
Juil 1 @ 14 h 00 min – 18 h 00 min

« Polémiques et mobilisations autour des élections »

Quatrième et dernière séance du cycle d’ateliers »L’élection et ses critiques » (voir programme)

Interviendra Robi Morder sur « Mobilisations étudiantes et élections à l’université »

Pour suivre  l’atelier en présence ou visioconférence, vous pouvez contacter les organisateurs
Christophe Le Digol (cledigol@parisnanterre.fr) ,
Émilie Rosenblieh (emilie.rosenblieh@univ-fcomte.fr) et
Christophe Voilliot (christophe.voilliot@parisnanterre.fr)
Print Friendly, PDF & Email
Sep
7
mer
« Commémoration et archives dans les universités et les institutions de recherche ». Montreal (Quebec) @ Montreal (Quebec)
Sep 7 – Sep 9 Journée entière

conférence annuelle de l’ICA-SUV SUV ICA 2022

Il y a 30 ans, en septembre 1992, une nouvelle section du Conseil international des archives est née. 41 archivistes de 13 pays se réunissent à Montréal pendant le congrès de l’ICA et inaugurent officiellement la Section des Archives des Universités
et des Institutions de Recherche (ICA-SUV) destinée à rassembler les archivistes et les professionnels des archives qui travaillent dans des organisations liées au monde universitaire. Depuis lors, la section ne cesse de se renforcer et compte aujourd’hui près de 400 membres à travers le monde
.

Ioanna Kasapi et Jean-Philippe Legois interviendront sur « 50 ans de mai-juin 1968 : remémoration versus commémoration » à Montréal (Québec)

Programme: https://www.ica.org/sites/default/files/ica-suv-2022-programme_vf.pdf

Print Friendly, PDF & Email